Bienvenue sur www.thierryleluron.online
Bienvenue sur www.thierryleluron.online

Biographie Chronologie

Thierry Le Luron est né le 2 avril 1952 à Paris - 13ème. Il fut l'un de nos meilleurs humoristes , le maître de l'imitation mais aussi chanteur, domaine dans lequel il excellait, animateur radio et télé.

 

Il passe son enfance à Paris Bld d'Italie puis à Bagneux dans les hauts de Seine.

A l'âge de sept ans, ses parents l'emmènent au théâtre Mogador assister à une grande opérette "Colorado" dont la vedette est Armand Mestral. Il en est ébloui, il sait qu'il a trouvé sa vocation : il sera chanteur à voix! Le soir même, il tente sa première imitation, celle du ténor Bernard Alvi.

Les années passent, Thierry écoute sans relâche sur le tourne-disque familial les "têtes d'affiche" qu'il va imiter plus tard comme Salvatore Adamo, Johnny et tant d'autres!

 

Il remporte son premier concours d'artistes amateurs à Perros Guirec, dont son père est originaire, en août 1968.

 

A dix-sept ans, il crée un groupe de musiciens avec ses amis de Bagneux qu'il appelle " Les Rats Crevés". Il pratique déjà l'imitation qu'il commence à bien maîtriser. (voir rub "les Rats Crevés")

 

Il débute dans plusieurs petits cabarets dont l'Echelle de Jacob en 1969. Mais, le public fera vraiment sa connaissance lors de sa participation au "Jeu de la chance" le 4 janvier 1970 au théâtre 102 de la Maison de la radio.

Il gagnera six fois de suite en chantant de l'opérette (l' Air de la calomnie du Barbier de Séville de Rossini).

Il imite d'ailleurs lors de cette émission, Jean Nohain (qui fête ses 70 ans), en sa présence et Jacques Chaban Delmas (11 février 1970). Les dés sont jetés, le processus est entamé! Comme le lui prédit Jaboune, il va faire carrière et une très belle carrière!

C'est décidé, il se dirigera non pas vers la chanson mais vers l'imitation qu'il pratique déjà à merveille et avec une telle facilité!

 

A cette époque, on lui demande de changer de nom, ce qu'il refuse.

 

Il peaufine sans cesse ses imitations qui le conduiront sur les plus grandes scènes Parisiennes et en tournées à travers toute la France et au-delà jusqu'en 1986.

 

En 1971, il sort son premier disque et se produit en vedette anglaise de Rika Zaraï à l'Olympia. L'année suivante, il assure 60 représentations à Bobino puis l'été de la même année, il fait la première partie de la tournée d'été de Claude François.

 

En 72/73, il anime sa première émission télévisée : "Le Luron du dimanche".

 

Fin 1973, il est sur la scène du théâtre des Variétés pour 120 représentations.

En 1975, il se produit au Don Camillo où Bernard Mabille va le découvrir.

Suivront l'Olympia en 76 puis Bobino en 78 et la tournée Karsenty la même année.

 

Il assure 200 représentations au théâtre Marigny en 1979 et enchaîne sur un récital au Palais des Congrès intitulé   "Thierry Fééries" en 1980. 

 

Il fait en 1982 une tournée dans les grandes capitales de l'Afrique francophone puis il remonte sur scène en janvier 1983, de nouveau au théâtre Marigny, pour son spectacle intitulé "De de Gaulle à Mitterrand". Il assure cent représentations et des prolongations ont lieu jusqu'au 12 juin.

 

En janvier 1984, il effectue à nouveau la tournée Karsenty - 85 villes - jusqu'au mois de mai, date à laquelle il repart en tournée en Afrique francophone suivie d'une tournée au Québec au mois de juillet.

Il fête ses 15 ans de carrière en octobre de la même année au Carnegie Hall de New-York, il n'a que...32 ans!

 

Le 10 novembre 1984, nous assistons à la naissance du personnage de Glandu sur le plateau de "Champs Elysées".

Le 16 novembre, le nouveau spectacle de Thierry  "Le Luron en liberté" commence au théâtre du Gymnase en compagnie de son ami et complice Bernard Mabille.

 

 

Il sera interrompu le 28 décembre 1985 pour raisons de santé et repris du 28 janvier au 16 mars 1986, date de la dernière.

 

Adoré du public, Thierry a toujours fait salle comble et ce dernier spectacle a attiré plus de 400.000 spectateurs.

 

 Il a eu aussi une grande activité radio/télé (voir rub radio/télé) et a connu la joie de monter sur les planches : "Chat en poche" de Feydeau et le rôle de  Trissotin dans "Les femmes savantes" de Molière. (voir rub théâtre/cinéma)

 

Nous l'avons aussi vu dans de nombreux shows télévisés. Il a fait à plusieurs reprises des tournées d'été ne s'économisant pas et ne prenant que très rarement des vacances, durant lesquelles il s'ennuyait en général.

 

Il nous a quittés le 13 novembre 1986 à l'âge de 34 ans atteint du sida. Ses défenses immunitaires étaient tellement affaiblies que cela provoqua l'apparition d'un cancer.

Malgré diverses tentatives en France et aux Etats Unis, ces deux maladies, incurables à l'époque, ont malheureusement fini par l'emporter.

 

Son nouveau spectacle du Palais des Congrès dont la première était prévue le 29 octobre 1986 ne verra jamais le jour.

Il fit quelques scènes en été 86 et assura son dernier engagement au casino de Vittel début octobre.

 

Il repose au cimetière de la Clarté à Ploumanac'h, petite commune proche de Perros-Guirec.

Extrait de la dernière interview de Thierry  (par J-P. Elkabbach) sur Europe1 le 13 octobre 1986.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Thierry Le Luron l'imitateur illimité